Promotion de Herrieu
 

Retour au site Libre Pensée : Charte des Langues

Retour au site
Libre Pensée
Charte des Langues
Retour à la page précédente
Retour

Accueil Remonter Etudes Documents Glossaire Bibliographie Liens Recherche Contacts

Précédente
Remonter
Suivante
   
Présentation
Ce qui est dit de Louis Henrio
Herrieu et les nazis
Promotion de Herrieu
Documents cités

La promotion de Roparz Hemon et Loeiz Herrieu

   

Loeiz Herrieu, le 24 juin 2000 : y a-t-il problème ?

« Collège Roparz-Hémon. Diwan souhaite le changement de nom

(…) Problème similaire à Lorient ?

Diwan n’est peut-être pas au bout de ses peines. Un autre nom pourrait bien mettre l’association dans la même situation : « Nous allons vérifier les noms des autres établissements. Beaucoup d’écoles n’ont pas de nom. Seule l’école Lois-Herrieu de Lorient pourrait nous poser problème ». Diwan va se pencher sur la question avant le 24 juin. »

« Le Télégramme », 14/05/2000

« Diwan : il n'y a plus de collège Roparz-Hemon

(…) Un changement qui sera officialisé le 24 juin prochain. (*)

(*) Un problème analogue sera examiné ce jour-là : celui de l’école Diwan de Lorient, baptisée Loeïz Herrieu du nom de cet agriculteur érudit qui avait accueilli favorablement l’arrivée des Allemands en Bretagne en 1940. »

« Le Télégramme », 18/05/2000

Loeiz Herrieu, le 19 novembre 2000 : aucun problème


« Le Télégramme », 19/11/2000

 

 

 

 

Sur l'ancien site Internet de Diwan Lorient…

 

Depuis 1996, l’exposition Loeiz Herrieu sous la responsabilité des élus

 « Caudan : Exposition sur Loeiz Herrieu à la médiathèque (…) Cette exposition est coproduite par l'institut culturel de Bretagne, Emglev Bro an oriant, la ville de Lorient et le département du Morbihan. » Le Télégramme 19/04/1996


Diwan, Emglev Bro an Orient, l’Institut Culturel de Bretagne sont des associations privées, même si elles sont très largement subventionnées : elles assument leurs propres responsabilités, en pleine connaissance de ce qu’elles ont défendu.


La responsabilité des Municipalités de Lorient, des Conseils Généraux du Morbihan, élus depuis 1996, est donc pleine et entière devant la nécessité de se dissocier entièrement de Loeiz Herrieu et de ceux qui en ont organisé la promotion.

Libres-Penseurs, nous ne sommes pas pour un assemblage de communautés juxtaposées, chacune obéissant à ses lois spécifiques, rejetant la loi commune (garantissant des droits égaux à chaque citoyen), et rejetant tout particulièrement les valeurs universelles de liberté, égalité, laïcité, ainsi que le démontrent les situations développées en Yougoslavie et en Corse.


Ceux qui, après leur écrasement avec le nazisme, ont organisé la promotion de Loeiz Herrieu et Roparz Hémon, dirigeants Breiz Atao intégrés corps et âme dans le nazisme, sont leurs compagnons d’armes, ayant comme objectif de légitimer leur action et défendre leurs idées.


Ceux-là ne pouvaient ignorer cette partie fondatrice de leur histoire.


Quels objectifs sont-ils recherchés par ceux qui souhaitent légitimer cette action passée et promouvoir ces idées toujours défendues ?


Il est inacceptable, pour nous, que promotion et publicité soient faites, dans notre République, pour les personnages du milieu de Loeiz Herrieu, et leur idéologie.


Dossier communiqué à chaque conseiller municipal de Lorient en mars 2002

 

  

Creative Commons License Droit de reproduction : tous les documents, images, citations, analyse, etc... peuvent être librement
reproduits et référencés, avec un lien sur la page dont tout ou partie est reproduit ou cité.
Le contenu de ce site, images et textes, est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

• brochures • forum • commentaires • plan du site • sommaire • annuaire • nouveautés • droits • contacts •

Retour à la page précédente   Retour
 

Précédente Accueil Remonter Suivante