Les objectifs
 

Retour au site Libre Pensée : Charte des Langues

Retour au site
Libre Pensée
Charte des Langues
Retour à la page précédente
Retour

Accueil Remonter Etudes Documents Glossaire Bibliographie Liens Recherche Contacts

Remonter
Suivante
   
Les objectifs
Rapport breton-français
L'école

Les objectifs des Bretonistes

 

Skol Vreizh est l’association d’édition de Ar Falz, organisation se situant « à gauche ». Citons-la sur Monsieur le Vicomte de La Villemarqué : "L'intention n'était pas neutre chez le jeune aristocrate, hôte assidu à Paris du salon d'Auguste de Gourcuff, lieu de rencontre d'une intelligentsia qui pense tenir en une Bretagne celtique régénérée un bastion de solide résistance aux idées nouvelles" 1


En effet :

« Cependant, il ne faut pas considérer tous les travaux et efforts en faveur de la langue bretonne comme purement désintéressés. Le ‘bloc rural’ se rend compte très tôt de la fonction incomparable de ciment et de solidarité que la langue peut constituer en Basse-Bretagne, en même temps qu’elle peut permettre de faire écran aux idées extérieures à la société bretonne (extérieures, c’est à dire subversives). La Villemarqué écrit ainsi en 1847, dans son Essai sur l’histoire de la langue bretonne :

‘ Mais ce n’est pas seulement, qu’on le sache bien, le goût des antiquités, de la philologie et de la littérature celtique qui soutient et anime les hommes éclairés auxquels la langue bretonne doit sa culture actuelle ; ils veulent remplir, à l’aide de cet idiome, une mission plus importante. S’ils ravivent, s’ils épurent, s’ils perfectionnent le breton, c’est pour le rendre plus propre à instruire le peuple : le peuple si avide de savoir, si bien préparé à la semence intellectuelle, et qui répète depuis si longtemps le proverbe : mieux vaut instruire le petit enfant que lui amasser du bien ; leur but est de répandre l’instruction dans la foule, par tous les moyens possibles, mais surtout par la presse ; d’entretenir les traditions d’honneur et de loyauté des ancêtres ; de développer les bons instincts des classes laborieuses, d’élever leur cœur et de les rendre meilleures en les éclairant. Ils se servent de la langue bretonne comme le seul instrument à leur portée, car le peuple n’en comprend pas d’autre ; et, tant qu’ils n’en auront pas un plus adapté aux besoins populaires, ils croiront devoir l’employer ‘ .» 2


Et quelle « instruction dans la foule
 », quelles « traditions d’honneur et de loyauté des ancêtres », quelles « bons instincts des classes laborieuses » sont-ils visés ? L’URB (Union Régionaliste Bretonne des nobles et prélats) donne les vrais objectifs :

« M. L’abbé Favé : ‘ Nous ne devons pas perdre de vue que de nouveaux barbares, ennemis de notre race, ennemis de nos traditions et de notre foi sont à nos portes. Étudions quels sont les moyens de les combattre victorieusement. Sous prétexte de semer des doctrines politiques, ils travaillent à métamorphoser l’esprit de nos compatriotes. Il faut voir quelle peut être la part des ouvriers agricoles dans le mouvement socialiste. L’incendiaire rode autour de la cité.

M. Le Président (Marquis de l’Estourbeillon) : ‘ Nous ne devons pas, en effet, nous cacher que la question est très grave, que le danger est imminent. Il y a peu de régions qui ne soient « infectées » par le socialisme. Il est très urgent d’étudier la question.

Monsieur l’abbé Cadic a étudié la Révolution en Bretagne. Le 15 mars 1793, les paysans se portèrent en masse vers les villes, pour dévaliser les bourgeois. Les Bretons se laisseraient facilement entraîner aux mesures brutales si les vrais patriotes ne prennent pas à tâche de les éclairer sans cesse sur leurs devoirs sociaux ».

Bulletin de l’U.R.B., 1904, extrait du rapport de la séance du 8 sept. 1903 3

Est-il possible d’être plus clair sur l’origine de la « défense du breton »,  et les buts correspondants ?


1 Histoire de la Bretagne et des Pays Celtiques, Skol Vreizh 1980, p 121, tome 4
2 Michel Nicolas Histoire du Mouvement Breton 1982, p 45-46
3 cité dans Michel Nicolas Histoire du Mouvement Breton 1982, p 55-56

 

 

  

Creative Commons License Droit de reproduction : tous les documents, images, citations, analyse, etc... peuvent être librement
reproduits et référencés, avec un lien sur la page dont tout ou partie est reproduit ou cité.
Le contenu de ce site, images et textes, est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

• brochures • forum • commentaires • plan du site • sommaire • annuaire • nouveautés • droits • contacts •

Retour à la page précédente   Retour
 

Accueil Remonter Suivante