Antisémites
 

Retour au site Libre Pensée : Charte des Langues

Retour au site
Libre Pensée
Charte des Langues
Retour à la page précédente
Retour

Accueil Remonter Etudes Documents Glossaire Bibliographie Liens Recherche Contacts

Remonter
Suivante
   
Antisémites
Happy few
Destin des races ...
La swastika

Antisémites

 

Dans ce numéro d’Arvor, un texte du raciste Gobineau, dont Hitler fait une des sources de Mein Kampf, fait l’objet d’un concours de traduction. Est vanté le groupe “ Lan hag Herve ” (incluant Xavier de Langlais, Youenn Drezen, Alain Le Louarn, Jean Piette 12 etc…), signataire dans La Bretagne de Yann Fouéré, dans l’attente des abomination antisémites que ce groupe “ Lan hag Herve ” commettra, en particulier pour appuyer la rafle du Vel d’Hiv du 16 et 17 juillet 1942, en écrivant dans La Bretagne de Yann Fouéré, le 19 juillet 1942 :

“ Je vais écrire une lettre au gouvernement français, pour lui proposer de promouvoir l’enseignement du breton dans la France entière s’il veut se débarrasser pour de bon des Juifs et les faire décamper au grand galop ! Ces gens là ne peuvent pas supporter le breton, je te dis ” 13

L’éditorial est signé “ F.R.A. ”, Françoise Rozec-Andouard, alias Meavenn, qui s’enfuira aussi avec le Bezen Perrot, comme cela apparaît dans la relation de Anna Debauvais 14.


Françoise Rozec - “ F.R.A. ” signe également dans le n° 1 de Galv (et dans les suivants), premier numéro vanté dans Arvor pour les “ happy few ”, à côté de Le Helloco - “ Kadwallon – Kadig ” (condamné à mort à la Libération), François Elies - “ Abeozen ” (qui anime Radio-Rennes avec Roparz Hemon), Guillaume Berthou - “ Kerverziou ” (signataire dans la revue nazie Stur d’Olivier Mordrelle, et personnalité de l’Institut Celtique de Bretagne de Roparz Hemon), au côté d’un texte de Nietzsche, d’une traduction effectuée par Roparz Hemon.


Françoise Rozec - “ F.R.A. ” - “ Meavenn ” apparaît dans le “ Bezen Perrot ”, continuateur du groupe terroriste “ Gwenn-ha-Du ”, dont elle est co-fondatrice
15. Ronan Caerléon, dans son livre “ Le rêve fou des soldats de Breiz Atao ”, décrit sa présence à l’enterrement du “ Premier mort au combat ” 16 du Bezen Perrot :

“ A l’enterrement, le SS Untersturmführer récita des poèmes (…). Devant le cercueil drapé de gwenn ha du, Mordrel salua le bras levé. (…) La belle Fant Meavenn, entre autres, avait assisté aux obsèques ” 17.


12 “ Les pseudonymes des Bretons, 16e – 20e siècle ”, J. Malo Renault, Ar Skol Vrezoneg, Emgleo Breizh, p.107
13 La Bretagne, 19-20 juillet 1942
14 “ Mémoires du chef breton : Fransez Debauvais ”, tome 4, p. 332
15 “ Yann Sohier et Ar Falz ”, Soaz Maria, p. 68, note 13
16 “ Le rêve fou des soldats de Breiz Atao ”, Ronan Caerléon, p. 143
17 “ Le rêve fou des soldats de Breiz Atao ”, Ronan Caerléon, p. 144

 

 

  

Creative Commons License Droit de reproduction : tous les documents, images, citations, analyse, etc... peuvent être librement
reproduits et référencés, avec un lien sur la page dont tout ou partie est reproduit ou cité.
Le contenu de ce site, images et textes, est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

• brochures • forum • commentaires • plan du site • sommaire • annuaire • nouveautés • droits • contacts •

Retour à la page précédente   Retour
 

Accueil Remonter Suivante