Qui est demandeur ?
 

Retour au site Libre Pensée : Charte des Langues

Retour au site
Libre Pensée
Charte des Langues
Retour à la page précédente
Retour

Accueil Remonter Etudes Documents Glossaire Bibliographie Liens Recherche Contacts

Précédente
Remonter
   
La "  Réorientation "
Du MOB à l’UDB
Origines de l’UDB
Qui est demandeur ?

Qui est demandeur, qui s’adapte ?

   

En fait, la question principale à se poser peut être la suivant : L’UDB est-elle une adaptation à « la gauche », ou une création suscitée par les courants Mitterrand – Deferre – Rocard, ou les deux à la fois ? 

« Deux raisons fondamentales conduisent initialement l’U.D.B. à tenter de se nicher dans le camp de la gauche (celle-ci, en voie de réorganisation, incline à accueillir favorablement, voire à provoquer des initiatives en ce sens, plutôt qu’à les repousser) : le parti a d’abord besoin d’un parrainage officiel pour s’engager de façon crédible dans une propagande axée sur la dénonciation de l’exploitation capitaliste et s’ouvrant sur un projet socialiste. (…)

L’U.D.B. doit par conséquent désamorcer les critiques de ceux qui apparaissent traditionnellement comme les pires adversaires de l’Emsav : comment la crédibilité de gauche de la jeune organisation pourrait-elle par exemple résister à une campagne de presse du P.C.F. contre les ‘ fils spirituels des collabos ‘ ? La cause est entendue : l’U.D.B. ne sera à gauche que si cette dernière lui délivre un label de conformité. » 193

« Ce comportement est également révélateur du fait que, malgré un changement apparent très significatif, l’U.D.B. poursuit en réalité une stratégie qui ressemble fort à la stratégie traditionnelle de l’Emsav : obtenir satisfaction sur un aménagement de nouvelles structures institutionnelles ‘ par le haut ‘. que l’opposition de gauche l’emporte, et il sera selon toute vraisemblance possible de ‘ rentabiliser ‘ cet engagement auprès des forces progressistes. C’est là, mutatis mutandis, l’équivalent de ce que l’Emsav traditionnel espérait pouvoir obtenir de la part des gouvernements conservateurs. » 194

 

En réalité, il y a les affirmations de l’UDB sur son ancrage dans "l'Emsav", depuis sa formation en 1964 :


Pour compléter cette étude, des questions sont à développer, étayés par une documentation précise, qui est facilement disponible, dès qu’on veut chercher :

  • le rôle de l’Église, dans l’URB, comme dans les courants liés au Sillon qui interviennent avant et après la Guerre de 1914-1918, comme dans le " fédéralisme " maurrassien qui est le fil à plomb de Breiz Atao, comme dans le Bleun Brug de l’Abbé Perrot, comme dans le " breton Unifié " sous les nazis, comme dans la " gauche chrétienne – Démocratie Chrétienne " régionaliste et pro-européenne du PSU et du PS qui suscitent et accueillent l’UDB, comme dans le soutien au FLB, comme dans l’Europe Vaticane des Régions Ethniques : il y a là une étude particulière à mener et étayer, mais qui ne doit pas occulter l’étude de la continuité de l’idéologie totalitaire de Breiz Atao, qui est un courant totalitaire autonome.

  • la tradition " Gwen-Ha-Du ", branche " clandestine de Breiz Atao, de ceux qui constitueront la " Formation Perrot ", et de ceux qui constitueront le(s) FLB-ARB

  • la structuration des réseaux de " l’Emsav ", la détermination des individus qui s’y retrouvent, la permanence des thèses de Breiz Atao

193 Michel Nicolas, Histoire du Mouvement Breton, p 313
194 Michel Nicolas, Histoire du Mouvement Breton, p 308
195 Le Peuple Breton, n°7, été 1964, p 4

 

Glossaire
a
b
c
d
e
f
g
h
i
j
k
l
m
n
o
p
q
r
s
t
u
v
w
x
y
z
INDEX

 

  

Creative Commons License Droit de reproduction : tous les documents, images, citations, analyse, etc... peuvent être librement
reproduits et référencés, avec un lien sur la page dont tout ou partie est reproduit ou cité.
Le contenu de ce site, images et textes, est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

• brochures • forum • commentaires • plan du site • sommaire • annuaire • nouveautés • droits • contacts •

Retour à la page précédente   Retour
 

Précédente Accueil Remonter