Cheval de Troie
 

Retour au site Libre Pensée : Charte des Langues

Retour au site
Libre Pensée
Charte des Langues
Retour à la page précédente
Retour

Accueil Remonter Etudes Documents Glossaire Bibliographie Liens Recherche Contacts

Précédente
Remonter
Suivante
   
Présentation
Le problème
L'immersion
Communautarisme
Les élèves
Le français
Régionalisme
Aux origines
Cheval de Troie
Hermine ?
Le protocole
Intégration
Epilogue
Lieux cités

Diwan est le cheval de Troie du dynamitage de l’État-Nation

   

C’est la seule raison des soutiens de gauche comme de droite.

  


 (photo parue dans Breiz Info, n° 216, 21/03/2001, Une)
  
" un projet politique, bâti sur
une perspective indépendantiste "

Rendant compte des assises laïques départementales à St-Brieuc et préparatoires aux assises nationales du 26 juin dernier, le journal Ouest-France résumait le débat des participants sur l’accord d’intégration Lang-Diwan, signé à Rennes au mois de mai, de la manière suivante :

« Vouloir pratiquer une langue régionale et s’intéresser à une culture spécifique est tout à fait louable. Mais l’intégration de Diwan n’est pas un projet culturel. Il s’agit d’un projet politique, bâti sur une perspective indépendantiste ».

Venant d’un journal qui n’est pas, loin s’en faut, particulièrement critique vis à vis de Diwan, chacun appréciera à sa juste valeur cette caractérisation de l’accord passé avec le ministre jack Lang.

 

 

 

On pourrait faire des objections à cette analyse  :

1. D’une part que les parents, qui se tournent vers les écoles Diwan, sont étrangers à ces orientations .

La réponse est oui. Ils les ignorent le plus souvent ou ne leur accordent pas d’importance.

C’est l’objet d’une réunion comme celle-ci – non exclusive d’autres formes et d’autres organisations – d’engager, sur la base des faits, cette réflexion

2. Deuxième objection : le mouvement autonomiste breton dont Diwan est le volet éducatif, a entrepris un démarquage salutaire vis à vis de ce passé détestable comme le prouvent les récentes études universitaires, les colloques, les livres etc.

  

Examinons de plus près ce qu’il en est au travers d’un ouvrage récent et représentatif de cette nouvelle attitude.

   

 

 

  

Creative Commons License Droit de reproduction : tous les documents, images, citations, analyse, etc... peuvent être librement
reproduits et référencés, avec un lien sur la page dont tout ou partie est reproduit ou cité.
Le contenu de ce site, images et textes, est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

• brochures • forum • commentaires • plan du site • sommaire • annuaire • nouveautés • droits • contacts •

Retour à la page précédente   Retour
 

Précédente Accueil Remonter Suivante